La confusion occasionnée par la pandémie de 2020 avec les batailles médiatiques pour trouver le  « médicament miracle »  ébranlent la confiance en l’omnipotence de la science- médecine… Celle-ci ne proposant qu’une seule solution : la vaccination.

Cette situation de trouble auprès du public nous a été favorable. En effet dès le premier déconfinement du 11 mai 2020 nous avons vu une fréquentation accrue de consultants dans nos cabinets. Ceux-ci cherchant une écoute dans un premier temps, découvrent également une véritable solution pour certains de leurs maux.

Soyons vigilants de garder pour demain, la vision d’une collaboration entre la médecine classique et les techniques énergétiques comme la réflexologie Vectorielle. Dans le domaine de la Santé, la volonté de mettre l’humain au centre rend cette possibilité évidente.

Pour aller dans le sens de cette complémentarité, la réflexologie vectorielle propose sa version :

Médecine Classique Réflexologie Vectorielle

Immunité : vaccin

Immunité : renforce les systèmes digestif, endocrinien et lymphatique qui interviennent dans notre immunité et surtout favorise notre positivé.

L’urgence.

La prévention,  afin d’éviter l’état d’urgence.

La responsabilité du malade : il ne se prend pas en charge et s’en remet au médecin, soignant…

La responsabilité du malade ; Il se responsabilise et prend une place active lors de la séance de réflexologie vectorielle pour sa propre santé.

Le patient suit l’ordonnance.

Le consultant doit faire des efforts, afin de modifier son mode de vie et rester en bonne santé. La réflexologie vectorielle accompagne cette prise de conscience et les efforts à fournir.

La vision symptomatique : seul l’organe malade est considéré.

La vision holistique : la personne est considérée dans sa globalité (corps/esprit).

Les médicaments : incontournables pour les maux lésionnels mais pour les maux fonctionnels ils peuvent empêcher leur amélioration

Renforce le terrain : permet la circulation énergétique (la vie) à régler les problèmes fonctionnels. Conseils d’hygiène de vie pour s’harmoniser avec le bon sens de la Nature.

La Médecine Classique vise la santé.

La réflexologie vectorielle vise l’auto-guérison : c’est l’harmonie entre notre corps, notre émotionnel, et nos pensées ! C’est l’état où nous sommes le plus résistant face à toutes agressions extérieures.

Le plan émotionnel : peu pris en compte.

 

Le plan émotionnel : c’est la source de tous les déséquilibres qui mènent à la maladie « surtout la peur ». L’harmonisation du système endocrinien sensible aux émotions est incontournable.

Le stress : la prise automatique de médicaments fait stagner l’individu.

Le stress : la réflexologie vectorielle, par ses manipulations, à une action directe dans la diminution du stress.

La dépendance : l’individu attend l’aide du médicament. Il devient dépendant et passif.
Cependant elle reste intéressante en cas de problèmes lésionnels qui, grâce à un accompagnement médicamenteux, peut permettre à l’individu d’entreprendre un travail sur Soi.

L’aide, l’accompagnement : le réflexologue soutient les efforts de l’individu à sortir de sa zone de confort.

 

Vitalité : artificielle et ponctuelle.

Vitaliste : aide à retrouver sa vitalité et son implication dynamique dans la vie par une harmonisation globale de son Être.

Digestif : il est traité selon les symptômes visibles. Beaucoup de médicaments réduisent son bon fonctionnement.

Digestif : il est renforcé systématiquement dans toutes les séances vu son importance dans l’immunité. L’accompagnement de la naturopathie est préconisée.

Les circulations sanguine et lymphatique : stimulées chimiquement.

Les circulations sanguine et lymphatique sont dépendantes de la bonne circulation énergétique. Les manipulations du réflexologue stimulent les vecteurs énergétiques afin d’améliorer les circulations.

 

Cette liste est non exhaustive bien sûr !

Pour l’instant le terme de médecine intégrative (c’est-à-dire l’usage des techniques médicales en parallèle des techniques énergétiques) a le bénéfice d’exister, mais dans la pratique beaucoup de chemin reste à faire…..

La définition actuelle de la réflexologie* (wikipédia) ci-dessous, est représentative de la difficulté dans nos cultures à concevoir l’énergétique, seule la science qui explique ce qui est visible reste crédible. L’invisible est ignoré, portant sur son dos de multiples mystères et croyances alimentés par nos peurs. Cependant la vie est-elle possible sans  l’alternance du jour et de la nuit ?!

* La réflexologie est une pratique se présentant comme thérapeutique et utilisant le massage. Elle repose sur le précepte pseudo-scientifique que chaque organe, partie du corps ou fonction physiologique correspondrait à une zone ou un point sur les mains, les pieds ou les oreilles. Selon ses praticiens, un toucher spécifique sur ces zones permettrait ainsi de localiser et dissiper les tensions afin de rétablir l’équilibre du corps. Néanmoins, l’idée qu’il existerait des voies réflexes entre une aire donnée du pied, de la main ou de l’oreille, et un organe particulier est une croyance sans fondement biologique. À ce jour, les essais cliniques ne démontrent d’ailleurs aucune efficacité propre de la réflexologie, tant sur le plan diagnostique que thérapeutique1. Elle est aussi efficace que le simple repos. Aucun indice ne montre non plus que des séances régulières de réflexologie joueraient un rôle préventif.

Corinne Gagné, chercheuse et auteure de la Réflexologie Vectorielle

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *